Devenir notre partenaire Créez votre emploi avec nous Votre avis sur nous


A La Une
Le PND 2018-2027: Conscience de l'Etat Nkozi - l'Etat Mvyeyi du Septenat 2020-2027
 

Guerre en Ukraine : Après des mois de blocage, la Chambre américaine des représentants approuve 61 milliards pour Kiev

Le chef républicain de la Chambre a fini par apporter son soutien à l’enveloppe pour l’Ukraine. Le texte doit désormais être examiné par le Sénat mardi.

Fumée blanche à Washington. Après de longues et laborieuses tractations, la Chambre américaine des représentants a adopté samedi un énorme plan d’aide à l’Ukraine, Israël et Taïwan, soutenu par des élus des deux bords.

Les parlementaires ont voté au pas de charge cette gigantesque enveloppe de 95 milliards de dollars, réclamée depuis des mois par le président Joe Biden. Le texte sur l’Ukraine prévoit 61 milliards pour venir en aide à Kiev face à la Russie.

Des drapeaux ukrainiens dans l’hémicycle

Dans l’hémicycle, des parlementaires ont agité des drapeaux ukrainiens sous les huées d’élus trumpistes. Le plan d’aide commencera à être examiné par le Sénat mardi.

C’est le fruit de mois de tractations acrimonieuses, d’allées et venues du président ukrainien à Washington et de pressions d’alliés à travers le monde. Au cœur de toutes les tensions : le financement de la guerre en Ukraine. Les Etats-Unis sont le principal soutien militaire de Kiev, mais le Congrès n’a pas adopté de grande enveloppe pour son allié depuis près d’un an et demi, principalement en raison de querelles partisanes.

Le démocrate Joe Biden et son parti au Congrès sont très favorables à de nouvelles aides pour l’Ukraine. Mais les républicains, emmenés par Donald Trump, sont eux de plus en plus réticents à financer un conflit qui s’enlise.

Des munitions plutôt « qu’envoyer nos garçons »

En pleine année électorale, avec la présidentielle en novembre, la question s’est transformée aux Etats-Unis en un duel à distance entre les deux candidats à la Maison-Blanche. Après des mois de tergiversations, le chef républicain de la Chambre, Mike Johnson, a fini par apporter son soutien à l’enveloppe pour l’Ukraine. « Pour le dire franchement : je préfère envoyer des munitions à l’Ukraine qu’envoyer nos garçons se battre », a-t-il plaidé, non sans une certaine émotion.

Ce plan d’aide – principalement de l’assistance militaire et économique – autorise aussi Joe Biden à confisquer et à vendre des actifs russes pour qu’ils servent à financer la reconstruction de l’Ukraine.

Un chef républicain en sursis

La porte-parole du président avait par ailleurs indiqué vendredi que le flux d’aide américaine à l’Ukraine reprendrait « immédiatement » après l’adoption de ce texte par les deux chambres du Congrès.

Cette adoption pourrait par contre coûter au chef républicain Mike Johnson son poste : une poignée d’élus conservateurs, farouchement opposés à l’aide à l’Ukraine, ont promis de tout faire pour destituer le « speaker » afin de le punir de son soutien.

20 Minutes

Partager cet article sur
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
             
... Suite des enregistrements
             
... Suite des enregistrements
Pour nous annoncer un acteur ou une innovation qui vous marque
© Burundi Net center, Rohero II, Bld de l'Indépendance N°6 - B.P. 6615 Bujumbura - Tél: 79918985 - 69704327 - Mail: info@burundinet.org  
Conçu et Hébergé par Burundi Net